Recherche

Suivez-nous

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • Pinterest
  • Tumblr

Publicité

Restez au sommet du chic sur les pistes et en dehors avec NET-A-PORTER.COM.

Suivez-nous sur mobile

Identité Book sur mobile

Newsletter privée

Soyez le premier à recevoir nos dernières actualités.

Vous êtes libre de vous désinscrire à tout moment.

L’exposition : Little Black Dress

Le Mona Bismark American Center accueille du 3 Juillet au 22 Septembre 2013, l’exposition « LITTLE BLACK DRESS » qui retrace l’importance de cette « Petite robe noire » devenue phénomène et icône de l’élégance.

L’exposition met en scène une cinquantaine de créations réalisées par les plus grands designers modernes et contemporains : Lanvin, Kamali, Comme des Garçons, Chanel, Marc Jacobs, Givenchy et Calvin Klein.

Dès le début du XXième siècle , cette « petite robe noire » devient le reflet d’une femme au style recherché , elle révolutionne la garde robe féminine , le noir anciennement réservé au deuil devient alors synonyme de raffinement. De simples robes fourreau, telles les robes Chanel, étaient, à la fois confortables et élégantes, modernes et classiques et apparaissaient ainsi comme symbole de l’allure, de l’assurance et du talent. Au fils du temps, les variations de matières, de coupe et de structure engendrèrent d’innombrables déclinaisons. En effet, bien que sa capacité de mutation et son histoire continuent d’inspirer les stylistes les plus innovants, les subtilités de la tenue permirent également aux femmes d’exprimer leurs styles et leurs envies. De nos jours, la petite robe noire reste le sujet d’une éternelle réinterprétation.

Pour André Léon Talley ( éditorialiste au Vogue et membre du Conseil d’Administration du Savannah College of Art & Design SCAD ) , le commissaire de l’exposition, « Le sommet de l’élégance, dans toute garde-robe féminine, s’incarne à travers la petite robe noire. Le terme même de « petite robe noire » fut institué en 1926, afin d’illustrer le premier modèle de robe « Ford » dessiné par Coco Chanel dans une édition du Vogue américain. Elle est depuis devenue le standard universel du glamour, bien qu’elle revête désormais certaines fantaisies et variations. Le club de la petite robe noire, terrain fertile aux partis-pris et aux interprétations, a ainsi ouvert ses portes, laissant un champ de liberté aussi vaste que l’horizon.
L’idée de cette exposition part d’une petite robe de laine noire haute couture, relevée de soie, créée par Karl Lagerfeld pour la maison Chanel en 2006. » *

Parallèlement à l’exposition LITTLE BLACK DRESS, le Mona Bismarck American Center rend hommage à la beauté et à la grâce de Mona Bismarck en présentant, dans les salons du 1er étage, un ensemble de 8 photographies réalisées par Cecil Beaton. Mona fut considérée comme l’une des plus belles femmes de son époque et fut par ailleurs la première Américaine à recevoir le qualificatif de « femme la mieux habillée du monde » par les stylistes les plus prestigieux.

« LITTLE BLACK DRESS » du 3 juillet au 22 septembre 2013 . L’exposition est organisée par Savannah College of Art & Design Museum of Art et soutenu par M•A•C.
Mona Bismarck American Center for Art and Culture : 34 av. de New York, 75116 Paris – FRANCE – Tél. + 33 (0)1 47 23 38 88

* Texte d’André Leon Talley reproduit avec permission du catalogue Little Black Dress, édité par Skira et Rizzoli à l’occasion de l’exposition Little Black Dress au SCAD Museum of Art.
Photo de couverture : Chanel, robe Laine de soie; automne 2006. Crédit photo : Savannah College of Art and Design

L.D